top of page
Rechercher

Témoignage de Céline Mam’ange de Théophile




Comment s’est passée votre grossesse ? Quel était votre suivi ?


Nous sommes au mois d’avril 2020. Notre princesse a fêté ses 2 ans. Avec mon mari nous pensons gentiment à agrandir notre famille (sachant que nous sommes obligés de passer par la PMA car j’ai un SOPK sévère avec anovulation et nous savons que cela peut être long)



Nous voilà partis dans l’enchainement des examens et nous commençons la stimulation en juin.



Début Août surprise !!!! Non seulement je suis enceinte mais en plus de jumeaux ! 2 merveilleux petits garçons.



Alors après l’état de sidération nous sommes ravis.

Le temps passe tout se passe bien nous l’annonçons à notre famille nos amis. Je suis arrêtée très tôt car je vomis énormément et perds beaucoup de poids (hyperthémèse gravidique) Je suis suivie dans un hôpital de niveau 3 par une obstétricienne en or. La première vraie « Echo » un des jumeau présente un RCIU. Nous n’en saurons pas plus et on nous dit que c’est fréquent dans les grossesses gémellaires.



Au fur et à mesure des examens le RCIU devient de plus en plus important et ils s’aperçoivent que les riens de Théophile ne se développent pas et que le liquide amniotique se fait rare.

Heureusement Eliott lui se porte bien. Il grandit et grossit de façon harmonieuse. Nous rencontrons tous les professionnels possibles qui nous exposent les différentes possibilités.



Malheureusement sans rein fonctionnel la vie est impossible. Nous prenons donc la décision la plus difficile de notre vie mais en même temps il fallait faire le mieux pour notre fils.

Pourriez vous nous décrire le jour de l’envol de Théophile ?


Le 8 Mars 2021 L’IMG aura lieu à 32 SA. Nous étions très stressés mais nous avons eu une équipe extraordinaire. Elle sera pratiquée de la « meilleure » façon qui soit par mon obstétricienne qui me suivait.


Mon ventre a été anesthésié du coup je n’ai pas eu mal même si je sentais. Un champ cachait mon ventre et l’écran de l’échographie. L’obstétricienne nous a indiqué quant le petit cœur de Théophile s’est arrêté. Ensuite, je suis restée hospitalisée 1 semaine car je me suis mise en travail mais grâce aux perfusions de médicaments ils ont réussi à stopper le travail.



Théophile repose en paix mais il continuera d’accompagner son frère jusqu’au 16 Avril 2021 jour de la césarienne programmée et attendre ce jour là pour faire sa rencontre.



Eliott sera d’ailleurs très très actif après l’IMG et jusqu’à l’accouchement comme s’il voulait me rassurer et me dire que lui allait bien.


Comment a été le personnel soignant ? Qu’auriez vous aimé avoir comme prise en charge ?


J’ai eu une équipe de rêve pour nous accompagner moi le Papa et mes bébés.

L’équipe nous a déconseillé de voir Théophile qui était très abimé par ce mois et demi passé mort in utéro. Mais ils nous l’ont emmené emmailloté dans la salle de naissance avec son frère Eliot afin que nous puissions lire le texte de bénédiction écrit et lu par sa marraine et lui dire au revoir et bon voyage.



Un mois et demi a porté la vie et en même temps la mort a été vraiment étrange comme sensation mais grâce à l’équipe de professionnels nous savions que notre décision était la meilleure pour lui.


Et Eliot s’est beaucoup manifesté après le décès de son frère jumeau ce qui me rassurait beaucoup.


Puis la césarienne du 16 Avril. L’équipe a fait monter toutes les mamans qui avaient accouché en chambre pour être totalement disponible pour nous.


Après la césarienne j’ai passé 2 H en salle d’accouchement avec Eliot puis on nous a présenté Théophile emmailloté



Après cela, nous avons dit au revoir à Théophile et l’obstétricienne l’a emmené.

Nous sommes retournés le voir en chambre mortuaire pour lui faire nos adieux. Ils avaient installé un drap par-dessus le petit cercueil avec son doudou et un petit ange en bas que sa mamie lui avait apporté. C’est l’hôpital qui s’est occupé de l’incinération. Nous savons qu’il repose désormais au Père Lachaise à PARIS.


Comment s’est comporté votre entourage ? Quels ont été les effets sur votre couple ?


Nous avons informé notre famille tout de suite. On les tenait au courant au fur et à mesure des examens. Ils nous ont toujours soutenus dans nos décisions. Certaines de mes collègues étaient également au courant de tout et nous ont également soutenus.



Ils n’ont pas forcément les mots et ne parlent pas forcément de Théophile mais moi quand j’en parle je me sens écoutée.


Sur notre couple bien sur que ca a été difficile mais nous étions d’accord sur toutes les décisions. Du coup je dirais que ca nous a renforcé. Mais déjà le parcours PMA aurait pu nous séparé mais j’ai de la chance d’avoir un mari extrêmement compréhensif et soutenant. Nous nous sentons libre de parler entre nous et de nous dire les choses. Du coup même si nous vivons un deuil à notre rythme nous savons où nous en sommes.


Où en êtes vous dans votre deuil ?


Où j’en suis avec mon deuil ? C’est une excellente question. Il y a des jours où je me sens forte où je me dis que j’ai réussi à avancer et d’autres jours qui sont plus difficiles. Mais dans ces moments là je me rappelle d’une phrase que la psychologue de l’hôpital m’avait dit ; « les jours où ca ne va pas respirez profondément et accueillez vos émotions, vous avez le droit d’aller mal tout comme vous avez le droit d’aller bien » et du coup je relativise en me disant qu’aujourd’hui ça va (ou pas) mais que tout est ok.


Mon fils me manque énormément à chaque instant, mes 2 autres amours m’aident à remonter la pente au quotidien. Mon petit Théophile je te tiendrais dans mon cœur jusqu’à ce que je puisse te tenir dans mes bras



*****************


Un grand merci à vous de nous permettre de nous exprimer et ainsi nous libérer de notre peine.
132 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page