top of page
Rechercher

Témoignage d'Audrey Mam"ange d'Eden



Question 1 : Comment s’est passée votre grossesse ? Quel était votre suivi ?


Nous sommes au mois Février 2022, nous venons d’emménager dans notre nouvelle

maison. Cela fait + d’un an que j’ai arrêté ma contraception… Nous nous disions si la vie nous offre un bébé signe de notre union et de notre famille recomposée, nous en serions les + heureux.


Un retard de règle.. un test.. et la joie absolue, je suis enceinte


Première écho, 7 mm puis à la 3 ème c’est une fille, une princesse. Si je devais résumer ma grossesse 9 mois de pur bonheur, 9 mois à attendre, 9 mois à préparer l’arrivée de notre beauté, 18 Octobre 2022 dernière écho, tout va extrêmement bien. Mon obstétricienne me fait prendre rdv au monito le 20 Octobre 2022 (anniversaire de mon grand) car le terme va être dépassé (21 octobre 2022)


Rdv fait le 20 tout va bien très très bien, le cœur d’Eden bat encore …

Son lit est prêt dans ma chambre… la valise est prête… le siège auto bien attaché…


Question 2 : Pourriez vous nous décrire le jour de l’envol d’Eden ?


Le soir du 20 octobre le jour du monito, petite contraction, je me dis YOUPIII le travail commence doucement… elles sont légères et très passagères… nous fêtons l’anniversaire du future grand frère et nous allons nous coucher le cœur en joie… Puis je me lève jour du terme le 21 octobre 2022 … j’ai bien dormi… « Trop » bien dormi à mon gout… je n’ai pas senti Eden bougée comme elle en avait si bien l’habitude… j’attends toute la matinée.. je la stimule… rien… J’appelle la maternité qui

me dit « bébé à terme » cela est possible qu’elle n’a plus trop de place… J’insiste et j’y vais sachant qu’un nouveau monito était prévu mais seulement le lendemain…

Je m’installe, une sage femme « aux yeux très bleus » arrive et commence l’écho de contrôle…


j’attends, je suis seule, mon mari est resté à


la maison pour garder les enfants… j’attends, le temps me semble très long…. Je demande d’une toute petite voix qu’est ce qui se passe…. Et j’entends « Il n’y a plus de battements cardiaques » …. Je m’effondre…


Le 21 octobre, jour de son terme.. On m’installe dans une chambre avant l’arrivée du papa. On m’explique qu’ils vont procéder à un déclenchement le lendemain …. Le Samedi 22 Octobre 2022 à 8H premier comprimé…. Puis 1 toutes les 2 heures.. ce n’est qu’à 16 H que des contractions fortes arrivent… à 19 H je demande la péridurale… je suis dilatée à 7 . On m’installe dans une salle toute petite…. En face des salles d’accouchement toutes rénovées, Ell


es sont toutes équipées de baignoire,

lit et photos… la mienne non… J’accouche de ma fille à 21h05 dans le silence le plus long et difficile de nos vies… Je souffre physiquement et psychologiquement mais je me dis très vite que c’est la dernière chose que je vais pouvoir offrir à ma fille « LUI DONNER NAISSANCE »


Elle mesure 51 cm et pèse 2Kg745





Question 3 : Comment a été le personnel soignant ? Qu’auriez vous aimé avoir comme prise en charge ?


Toutes les filles ont fait preuve d’une extrême bienveillance mais j’ai senti que personne n’était vraiment préparée.. Ni nous, ni le personnel.. Nous avions très peu de temps pour faire nos choix.. Nous choisissons de la voir de la serrer, de la prendre dans nos bras. Nous demandons si possible qu’elles soient habillées et nettoyées. Le papa décide de les accompagner car je voulais qu’ils me la décrivent avant… Je demande à être installée dans les salles décorées pour me recueillir avec elle.. Le lendemain, avant notre départ, nous demandons de la revoir. On nous installe dans une pièce servant un peu de débarras… Les filles essayent de l’égayer en accrochant des couvertures Ro


ses sur 3 panneaux d’affichage qui trainaient là…


Nous partons de la maternité et rentrons à la maison les mains vides.. La deuxième chose la plus difficile de nos vies…


Je dirais que le personnel soignant mise à part, l’anesthésiste qui ne nous a même pas salué, ont tous été bienveillants… chagrinés et compatissant. Beaucoup de douceur mais nous aurions tellement aimé recevoir des conseils… une box de votre association… une salle même petite mais une salle dédiée à ce moment de recueil si précieux… mais pas ce débarras… notre fille méritait une salle rangée et propre.


Question 4 : Comment s’est comporté votre entourage ? Quels ont été les effets sur votre couple ?


Cela a été également un choc pour notre entourage… tous ont répondu présents pour nous soutenir lors de l’adieu réalisé au crématorium le vendredi 28 Octobre 2022

A ce jour encore, nous ressentons leur présence, certains évoquent Eden et je les en remercie infiniment car même si les larmes coulent, parler d’elle, est pour nous une façon de la faire exister.


Pour les autres + discrets, je sens que leur présence m’apporte du bien.

Avec le papa, nous avons eu du mal quelquefois… nous ne vivons pas le deuil de la même façon, nos disputes sont parfois + fréquentes et + fortes mais l’amour est plus fort que tout. Quand je suis dans ses bras, je ressens qu’éden est là aussi. Nous nous accrochons l’un à l’autre pour les enfants et nous réussissons malgré tout à nous sentir heureux.


Question 5 : Ou en êtes vous dans votre deuil ?



C’est un amour invisible aujourd’hui mais il sera invincible.


Ma beauté, « Eden » je te tiendrais dans mon cœur jusqu’à ce que je puisse un jour te serrer de nouveau dans mes bras. Brille ma Petite Etoile


*****************


Un grand merci à ton association car elle nous apporte + qu’un soutien, elle apporte UNE EXISTENCE à nos anges, nos étoiles. Nous arrivons à nous sentir comprise + même que lors du suivi psychologique.. L’association fait partie intégrante de notre guérison et elle est pour moi essentielle
J’aime dire qu’ « après le verbe AIMER, « AIDER » est le plus beau verbe au monde …. »
130 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page