top of page
Rechercher

Témoignage d'Anne-Marie mam'ange de Ryan

Question 1 : Comment s’est passée votre grossesse ? Quel était votre suivi ?


Ma grossesse a été compliquée dès le début. J’ai fait une hémorragie à environ 1 mois sur mon lieu de travail (aide à domicile).

La sage femme m’a fait une prise de sang, j’étais en anémie… Tout était chamboulé ma thyroïde ne fonctionnait presque plus. Ce n’est qu'à 3 mois de grossesse que

tout est remonté sauf les saignements moins abondants ont continué jusqu’à 6 mois, malgré un traitement de progestérone par ovule. Mais à l’hôpital ou j’étais suivi pour les échos tout été normal, même pour les saignements.


Mon suivi était régulier tous les mois. Hôpital pour les échos ou urgence et tout était normal. Ils ne comprenaient pas d’où pouvait venir mes saignements. Par la suite, j’ai su que mon placenta était bas.


Question 2 : Pourriez vous nous décrire le jour de l’envol de Ryan ?


Le soir du 24 Décembre 2022 vers 19h j’ai ressenti du liquide amniotique qui coulait en petite quantité. Mon mari m’a accompagné avec mes deux enfants à l’hôpital. Après examen ils m’ont transféré à REIMS dans la nuit du 24 au 25 décembre ou j’étais née car il pouvait accueillir les bébés de 6 mois.


A REIMS, j’ai eu un suivi régulier et très à l’écoute. Ma poche était fissurée donc hospitalisation, antibiotique et j’ai eu 2 piqures de CELESTENE.


Le 26 j’ai signalé que je sentais moins mon fils bougé… Ils m’ont dit que le CELESTENE pouvait endormir les bébés. Ils ont réalisé un deuxième test et je ne perdais plus de liquide. J’ai vu beaucoup de médecins qui ont pu me rassurer, les monitoring étaient parfait, aucun diabète. Nous étions très contents


Le 27 décembre, un nouveau monitoring comme tous les matins est réalisé et là… ils ne trouvent

rien… je suis transférée en salle pour une échographie, je me dis que mon fils dort car depuis le 24 il n’a pas arrêté d’être embêté ….Je demande une photo de son visage…

Et là, il n’y a plus de battements cardiaques… tout s’arrête….Tout était parfait la veille…. Je pleure je demande à ce que l’on fasse repartir son cœur… impossible…Je ne sais plus… Je suis en état de choc…

J’ai donné naissance à mon fils RYAN le jeudi 29 Décembre le jour de la st DAVID (prénom de son papa) Après examen du placenta, RYAN est parti d’une chorioamniotite aigué sévère stade 3 sans symptôme pour moi


Question 3 : Comment a été le personnel soignant ? Qu’auriez vous aimé avoir comme prise en charge ?


Le personnel a été présent et très à l’écoute, bienveillant

Ils ont tout réexaminé , tout était parfait

J’ai eu une bonne prise en charge, J’ai une boîte avec un livret et ses empreintes.. Des photos. La prise en charge était là.


Question 4 : Comment s’est comporté votre entourage ? Quels ont été les effets sur votre couple ?


Mon entourage a été présent. Mes parents n’ont pas eu les mots attendus je

leur en ai beaucoup voulu mais maintenant ça va mieux

A ce moment-là, j’en ai voulu à beaucoup au monde entier…

Dans mon couple, RYAN est arrivé au moment où notre couple a redémarré. Nous nous étions éloignés. Notre fils était et restera la preuve que notre amour était écrit. Dans cette épreuve, notre amour s’est amplifié et renforcé. C’est notre force, Nous avons promis à notre petit ange que nous resterons unis tous ensembles.



Question 5 : Ou en êtes vous dans votre deuil ?


Nous avançons. Nous avons terminé les rdv psy de REIMS car pour eux nous

avançons à notre rythme. Ils restent présents si besoin. Je dirai pour ma part que je me sens neutre.

Mon fils me manquera quoi qu’il arrive mais quoi que je fasse, rien ne pourra me le rendre. Cela fait quelque temps que je pleure plus ou moins. J’avance…Ma plus grande des peurs c’était l’oubli.

Maintenant je peux dire que cette peur s’est envolée, je sais maintenant que je ne l’oublierais jamais et il restera à jamais gravé en moi. Cela fait 6 mois, toute notre famille avance. Cela a été très dur pour mon fils MIKE car il se faisait une joie de devenir grand frère. Il pleure beaucoup et avait de la colère en lui. Il a aussi vu un psy et cela l’a aidé.


Mon fils me manque énormément à chaque instant, je sais qu’il est en moi et que je ne l’oublierai jamais
63 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page